A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
  • Bonbons

    Les sucreries sont un peu le carburant maison. Il y a toujours un paquet de réglisse, de pates de fruits ou de caramels, à côté de la poinçonneuse ou de la résine. Souvent les friandises ne sont pas plus grandes qu’un bouton et parfois tout aussi colorées. Heureusement jusqu’ici, pas de méprise ni d’indigestion mais une véritable addiction. Il faut dire qu’un magasin de confiseries à l’ancienne en bas de l’atelier n’a pas aidé.

  • Borujerdi (Roxane)

    roxane borujerdi boutons de manchetteArtiste et amie. Elle a réalisé le dessin du poinçon, qui représente le profil du créateur sur 1 millimètre. Passer par l'acte de création pour s'approprier un marquage très protocolaire, trouver la façon de donner une intimité, un supplément d'âme, une aspérité unique à ce qui serait sinon un passage obligé de plus : une manière d'aborder la vie.

    www.roxaneborujerdi.com

  • Boutons

    Après le fermail (agrafe de métal rassemblant les deux parties d’un vêtement), ou la couture bord à bord à défaire et refaire inlassablement, le bouton fait son apparition en rangée au XIVe siècle, pour resserrer les manches du coude au poignet. Il s’impose peu à peu comme un élément de distinction (pour les dames de la Cour, pour les costumes de la marine et de l’armée) avant de devenir un objet de mode toujours plus élaboré. Les premiers boutons de nacre fleurissent au XIXe sur le devant des gilets romantiques.

  • Boutons de manchette

    Invention plutôt récente, qu’on date vers 1700, elle se popularise au XIXe. Les premiers boutons sont à liens rigides (et non à chaine, à clip ou à bascule) et Samuel Gassmann a élu le lien rigide comme principe fondateur de sa propre marque, renouant avec ce système d’attache inaugural.