Boutons de manchette pour homme, montés de faux boutons asymétriques en ébène et de liens en argent

Asymétrique négligé

Ici, une différence de taille, qui modifie doucement la perception, l'allure, le port, qui force l'attention. D'un côté, un cabochon de 18 mm, de l'autre, le traditionnel 11 mm.

L'ébène, un bois précieux qui préfère s'épanouir en intérieur, ouvragé et sculpté habituellement pour des coffrets, des échiquiers ou de délicates décorations de meubles.

 

TTC170,00 €HT141,67 €
Délais de livraison: 
7 jours - Fedex (Envoi standard : France : 10€ / UE : 15€ / hors UE : 25€)
cabochons en bois d'ébène
liens en argent
boutons de manchette, faits main à Paris
diamètre 11mm d'un côté et 18mm de l'autre
Boutons

Après le fermail (agrafe de métal rassemblant les deux parties d’un vêtement), ou la couture bord à bord à défaire et refaire inlassablement, le bouton fait son apparition en rangée au XIVe siècle, pour resserrer les manches du coude au poignet. Il s’impose peu à peu comme un élément de distinction (pour les dames de la Cour, pour les costumes de la marine et de l’armée) avant de devenir un objet de mode toujours plus élaboré. Les premiers boutons de nacre fleurissent au XIXe sur le devant des gilets romantiques.

Endurance

Il en faut. Et pour en avoir, manger des pates, 125 gr à chaque déjeuner.